L’UCOG (Unité de Coordination en Oncogériatrie) Normandie

Plus d’un tiers des cancers diagnostiqués chaque année surviennent chez des personnes âgées de plus de 70 ans. Depuis quelques années, l’oncogériatrie se développe en France, avec pour objectif principal d’organiser et de proposer des parcours de soins adaptés aux patients âgés atteints d’un cancer.

L’Institut National du Cancer, (INCa) a déployé sur tout le territoire français des Unités de Coordination en OncoGériatrie. L’équipe de l’UCOG Normandie se compose de :

  • Dr Bérengère BEAUPLET – Gériatre coordinatrice au CHU – Caen
  • Dr Nicole FRENKIEL – Hématologue coordinatrice à l’IHBN – Caen
  • Priscille LE BON – Infirmière en Pratique Avancée coordinatrice – Centre François Baclesse
  • Sandrine LAFOSSE – Assistante de coordination UCOG-OncoNormandie

Ces coordinateurs s’appuient sur des référents en oncogériatrie dans les établissements habilités à la cancérologie de la région. Certains établissements sont listés comme prioritaires par l’INCa pour y mettre en place des évaluation gériatriques en cancérologie :

Qu’est-ce que l’oncogériatrie ?

Lors du diagnostic de cancer ou hémopathies malignes (maladies des cellules sanguines) chez une personne âgée, un dépistage des fragilités gériatriques est préconisé. Un questionnaire de dépistage, rempli en 5 minutes par l’infirmière ou le médecin, permet de sélectionner les personnes âgées de 75 ans et plus, nécessitant une consultation oncogériatrique approfondie.
Cette consultation permet d’évaluer l’autonomie, les maladies associées, la polymédication, les fonctions cognitives (troubles de la mémoire), la douleur, l’état nutritionnel, thymique (anxiété, dépression), le risque de chute, l’environnement social. Elle complète également celle du spécialiste (oncologue, radiothérapeute,) qui peut avoir besoin de l’expertise d’autres professionnels. Elle a pour but de l’aider à choisir le traitement le plus adapté à l’état de santé du patient et à optimiser la prise en charge des fragilités éventuelles en collaboration avec le médecin traitant.
Une fois le traitement débuté, la mise en place d’un suivi spécifique gériatrique peut être nécessaire.
Il est important de favoriser la prise en charge de proximité, et de collaborer avec les différents professionnels qui interviennent auprès de la personne âgée : médecins traitants, infirmières à domicile, EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), les Soins Oncologiques de Support,…

Les missions de l’UCOG

1 – Mieux adapter les traitements des patients âgés atteints de cancer par des décisions conjointes oncologue – gériatre Promouvoir cette prise en charge dans la région afin de la rendre accessible à tous.

2 – Contribuer au développement de la recherche en oncogériatrie en particulier par des collaborations régionales ou nationales.

3 – Soutenir la formation sur le plan régional.

4 – Soutenir l’information vers le grand public.

De ces missions découlent des axes prioritaires définis par la SOFOG (Société Francophone d’OncoGériatrie) : Pour accéder au document détaillé cliquez ici

Dernières modifications le 15 novembre 2022 | Camille Quinton - Assistante de direction