Les missions de l’UCOG

  • L’organisation de la filière

Lors du diagnostic de cancer ou hémopathies malignes (maladies des cellules sanguines) chez une personne âgée, un dépistage des fragilités gériatriques est préconisé. Un questionnaire de dépistage, rempli en 5 minutes par l’infirmière ou le médecin, permet de sélectionner les personnes âgées de 75 ans et plus, nécessitant une consultation oncogériatrique approfondie.
Cette consultation permet d’évaluer l’autonomie, les maladies associées, la polymédication, les fonctions cognitives (troubles de la mémoire), la douleur, l’état nutritionnel, thymique (anxiété, dépression), le risque de chute, l’environnement social. Elle complète également celle du spécialiste (oncologue, radiothérapeute,) qui peut avoir besoin de l’expertise d’autres professionnels. Elle a pour but de l’aider à choisir le traitement le plus adapté à l’état de santé du patient et à optimiser la prise en charge des fragilités éventuelles en collaboration avec le médecin traitant.
Une fois le traitement débuté, la mise en place d’un suivi spécifique gériatrique peut être nécessaire.
Il est important de favoriser la prise en charge de proximité, et de collaborer avec les différents professionnels qui interviennent auprès de la personne âgée : médecins traitants, infirmières à domicile, EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), les Soins Oncologiques de Support,…

 

 

  • Objectifs :

1 – Mieux adapter les traitementsdes patients âgés atteints de cancer par des décisions conjointes oncologue – gériatre Promouvoir cette prise en charge dans la région afin de la rendre accessible à tous.

2 – Contribuer au développement de la recherche en oncogériatrie en particulier par des collaborations régionales ou nationales.

3 – Soutenir la formation sur le plan régional.

4 – Soutenir l’information vers le grand public.

 

Dernières modifications le 7 février 2018 | Marina Le Clinche - Chargée de gestion/Web