PRETORA en action

La prescription croissante de médicaments anticancéreux par voie orale constitue un nouvel enjeu pour le patient atteint de cancer.

Historiquement les chimiothérapies étaient administrées par voie veineuse dans des structures dédiées avec des personnels spécifiquement formés.

Or dorénavant, une quantité croissante de ces traitements anticancéreux sont pris par la bouche – au domicile du patient – après prescription du médecin cancérologue la délivrance du médicament en pharmacie de ville.

Il est donc fondamental pour le patient et son entourage d’acquérir les compétences nécessaires à la prise de son traitement et à la gestion des effets secondaires en toute sécurité.

C’est tout l’enjeu de ce que l’on nomme « éducation thérapeutique du patient» (ETP) qui vise à aider les patients à gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique.

Dans ce contexte, le Centre François Baclesse a obtenu de l’Agence Régionale de Santé de Normandie l’autorisation de déployer un programme régional d’éducation thérapeutique pour les patients atteints de cancer et traités par médicaments anticancéreux oraux, nommé PRETORA EN ACTION.

Grâce au financement de l’Institut National du Cancer, cinquante-deux  professionnels de santé de la région bas-normande (de Cherbourg à Flers en passant par Caen et Saint Lô, incluant hospitaliers et libéraux), se sont formés à l’éducation thérapeutique et aux traitements anticancéreux oraux entre septembre 2015 et février 2016. Ils ont ensuite travaillé ensemble à la construction et à l’écriture de ce programme, avec le soutien de l’Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé. Déposé en mai 2017, l’autorisation administrative est obtenue le 30 juin 2017.

Les inclusions peuvent débuter !

 

 

 

 

Dernières modifications le 30 mai 2018 | Marina Le Clinche - Chargée de gestion/Web